"La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent pleinement vécue, c'est la littérature." -Marcel Proust


"Je ne suis rien d'autre que littérature, je ne peux et ne veux pas être autre chose." -Franz Kafka


"J'ai dit à la vie pratique un irrévocable adieu." -Gustave Flaubert

samedi 26 février 2011

Chasse à mort, Dean Koontz



Ma note : 6/10

Voici la quatrième de couverture: Travis Cornell est un homme bien solitaire depuis qu'il a quitté l'armée et perdu sa femme, trois ans auparavant. Aussi, lorsque sa route croise celle d'einstein, un chien errant, se fait-il une joie de l'adopter.
Mais Einstein, n'est pas un animal comme les autres. Et son maître découvre bien vite que nombreux sont ceux qui le recherchent : les services secrets, un tueur â gages psychopathe... Et une créature qui suit le chien comme son ombre. Travis Cornell, le vétéran, a vu bien des horreurs dans sa vie. Mais là, tapi dans l'obscurité, â l'affût, se cache le prédateur le plus sanguinaire qu'il ait jamais eu à affronter. L'autre...

Dean Koontz est mon auteur de thriller préféré (thriller au sens large). Cependant, ses romans ont souvent la même constitution. 1) Il y a un couple qui se forme au cours du récit 2) il y a souvent un laboratoire qui évolue dans le domaine des nouvelles sciences 3) il y a des méchants (qui travaillent pour ce laboratoire) et des bons et, finalement 4) ces méchants cours après les bons et ceux-ci doivent percer le secret des méchants. Mine de rien ce corpus représente environ 75% des romans de Dean Koontz. Dans "Chasse à mort", c'est exactement cela qui se produit. À la virgule près.

J'ai tout lu de Dean Koontz, du moins ce qui est disponible en français. J'aime beaucoup ce qu'il écrit même si ça reste du divertissement à l'état pur. Mais "Chasse à mort" est justement trop typique de Dean Koontz (c'est le seul roman en français de lui que je n'avais jamais lu). Avant même de le lire je savais ce qui allait se passer, parce que c'est presque toujours la même chose avec Dean Koontz. Ce qui m'a dérangé encore plus est le fait qu'il met en scène des animaux intelligents (un peu comme "L'île du docteur Moreau") et c'est un sujet que je n'aime pas vraiment. C'est pour ça, entre autres, que je ne l'avais jamais lu. Ma lecture m'a confirmé ce que je craignais. Je n'ai pas apprécié le sujet du roman et, particulièrement, l'histoire du chien intelligent ne m'a pas comblé.

Donc, au final, on a droit à un faible Dean Koontz. Sans être son pire, il est quand même dans ses plus faibles. Il est trop long aussi, parce que 150 pages de moins auraient été dans les limites de l'acceptable (il fait 472 pages). Je conseillerais plutôt aux non-initiés "La nuit des cafards" ou "Le temps paralysé". Décidemment, j'ai presque détesté "Chasse à mort". Presque, parce que ça reste quand même Dean Koontz, mon auteur de thriller préféré...

5 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je tenais quand même à vous signaler que je me connecte sur votre blog très régulièrement et achète un bouquin les yeux fermés après avoir lu certains de vos commentaires. Soyez-en remercié. Je suis sûre que je ne suis pas la seule, même si l'on ne prend pas assez le temps d'écrire soi-même un commentaire.
    Je ne connais pas Dean Koontz, je suis donc votre conseil, je viens d'acheter "La nuit des cafards". Je posterai un commentaire sur mon blog quand je l'aurai lu : http://www.leromanculinaire.com
    Si vous ne le connaissez pas, je vous recommande l'auteur islandais, Arnaldur Indridason, et plus particulièrement "la voix". Pas mal du tout.
    Bonne continuation.

    RépondreEffacer
  2. Mon dieu, merci beaucoup je m'attendais pas à ça. J'irai lire votre commentaire sur la nuit des cafards sans faute, j'ai adoré ce roman, un des meilleurs thrillers que j'ai lu...

    Merci encore!

    RépondreEffacer
  3. je vais bientot lire "le mari" de Dean Koontz.Pas d'animaux intelligent a priori dans celui là.J'aime beaucoup cet auteur par contre la nuit des cafards m'a echappé...il faut dire que je n'ai pas tout lu de lui.

    RépondreEffacer
  4. J'ai bien hâte moi aussi de lire "Le mari" mais dieu que c'est long avant d'avoir ses romans traduits en français. Je me rappelle quand "Le mari" est sortit en anglais, ça fait plusieurs années....

    RépondreEffacer
  5. Bonjour, jusqu'à présente j'ai lu "UNE PORTE SUR L'HIVER" et justement "CHASSE A MORT"... et j'ai trouvé ça génial !

    RépondreEffacer