"La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent pleinement vécue, c'est la littérature." -Marcel Proust


"Je ne suis rien d'autre que littérature, je ne peux et ne veux pas être autre chose." -Franz Kafka


"J'ai dit à la vie pratique un irrévocable adieu." -Gustave Flaubert

samedi 7 novembre 2009

La blonde en béton, Michael Connelly



Ma note: 8,5/10

Voici le résumé: Une jeune femme blonde vient d'être découverte, coulée dans du béton. Quatre ans après l'enquête sur les meurtres du «Dollmaker», l'inspecteur Harry Bosh est traduit en justice. Une avocate arriviste et teigneuse l'accuse d'avoir tué un innocent, et non le serial killer qu'il croyait pourtant avoir identifié. Bosh commence à douter - inquiet et déterminé, il reprend l'enquête depuis le début.

Décidément, ce troisième roman de Michael Connelly est un chef-d'oeuvre du thriller. De loin le meilleur thriller ou sériller qu'il m'a été donné de lire. Meilleur que son poète, meilleur que les morts de la Saint-Jean de Mankell, meilleur que les hommes qui n'aimaient pas les femmes de Larsson, meilleur que tout autres romans du genre. Il a eu une idée de génie en incorporant un procès ET une enquête policière en parallèle. Il n'y a aucun temps mort et de plus, tous les ingrédiants sont rassemblés pour nous servir une recette parfaite de ce genre littéraire. Les rebondissement sont nombreux et tous crédibles. On ne veut tout simplement pas refermer le livre avant d'avoir fini.

Du grand Connelly, du très grand! C'est à se demander pourquoi Hollywood n'a pas encore scénarisé ce roman, on doit croire qu'ils aiment mieux des récits ternes! Je ne vois pas d'autres explications. Donc, courez vous procurez ce volume, la satisfaction est garantie!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire