"La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent pleinement vécue, c'est la littérature." -Marcel Proust


"Je ne suis rien d'autre que littérature, je ne peux et ne veux pas être autre chose." -Franz Kafka


"J'ai dit à la vie pratique un irrévocable adieu." -Gustave Flaubert

mercredi 20 avril 2011

Dôme, Stephen King



Ma note : 6,5/10

Voici la présentation de l'éditeur: Le Dôme : personne n’y entre, personne n’en sort. A la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient. Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu’à l’os, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran de l’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…

Quelle déception pour moi que ce "Dôme" de Stephen King. Surtout qu'il est le plus long de l'auteur (plus de 1000 pages). Alors, je m'attendais à un sujet intéressant et un récit bien ficelé. Mais non. Et en plus, c'est long et par moment, très ennuyeux. Je comprends pourquoi l'auteur avait commencé à l'écrire en 1976 mais avait abandonné. Le sujet est trop difficile à développer et cela paraît au cours de notre lecture. Il ne s'y passe pas grand chose d'intéressant et la fin aurait pu être mieux, elle aussi.

Pour résumer ce roman on ne peut que citer quelques livres de King. En effet, "Dôme" a déjà été traité bien avant. Les mêmes thèmes (à l'exception du fameux dôme, l'idée de départ) se retrouvent dans "Le fléau", "Bazaar", "Brume" (une novella) et "La tempête du siècle" (un scénario). En fait "Dôme" est une pâle copie de ces bouquins de Stephen King. Donc, je vous conseille davantage ces derniers si vous ne les avez jamais lu. Mais si c'est déjà fait, je vous conseille d'y penser à deux fois avant de vous attaquer à "Dôme", notamment parce qu'il est beaucoup trop long.

Par contre, j'ai quand même mis une note acceptable au présent roman parce que, malgré ses nombreux défauts, il se lit quand même bien. Tout au long de notre lecture on veut savoir ce qui se passera par la suite. Il m'a fait penser aux séries télé. Il a plus en commun avec les séries américaines qu'avec le roman. On croirait qu'il a été bâti pour la télé. Pas étonnant que Spielberg ait acheté les droits pour le diffuser au petit écran.

4 commentaires:

  1. je suis plutot fan de S.King mais il faut bien reconnaitre que ses derniers livres n'ont plus le meme souffle qu'auparavant..Dommage!

    RépondreEffacer
  2. Moi aussi je suis fan de Stephen King, mais depuis un bon moment il n'est plus l'ombre de lui-même selon moi.

    RépondreEffacer
  3. J'en ai lu du stephen king !!. je pense que c'est le romancier que j'ai le plus lu. Un auteur de jeunesse, Cujo, salem, Simetierre, le Tommyknockers, ça, le Fleau, Carry, Charlie, Christine l'épopée du pistolero, et j'en oublie, c'est sûr ! Par contre, oui peut etre que c'est l'age, mais maintenant cet auteur ne me tente plus, à lire les critiques, c'est peut être mieux ainsi.

    RépondreEffacer
  4. Merci de commenter sur mon blog. Oui moi aussi c'est l'auteur que j'ai lu le plus et je trouve malheureusement qu'il devient très ordinaire et même mauvais avec le temps. Mais bon, il nous a quand même fait de bons romans par le passé, de très bon même.

    Salutation

    RépondreEffacer