"La vraie vie, la vie enfin découverte et éclaircie, la seule vie par conséquent pleinement vécue, c'est la littérature." -Marcel Proust


"Je ne suis rien d'autre que littérature, je ne peux et ne veux pas être autre chose." -Franz Kafka


"J'ai dit à la vie pratique un irrévocable adieu." -Gustave Flaubert

mercredi 18 août 2010

Hypérion, Dan Simmons



Ma note: 9/10

Voici la quatrième de couverture: Quand les sept pèlerins se posent à Hypérion, le port spatial offre un spectacle de fin du monde. Des millions de personnes s'entassent derrière les grilles : les habitants de la planète sont sûrs que le gritche va venir les prendre et ils veulent fuir. Mais l'Hégémonie ne veut rien savoir. Une guerre s'annonce et les routes du ciel doivent être dégagées. Et tout ce que le gouvernement a trouvé, c'est d'envoyer les sept pèlerins. La présidente le leur a dit d'emblée : Il est essentiel que les secrets des Tombeaux du Temps soient percés. C'est notre dernière chance. " Mais les pèlerins n'y comprennent rien, et ne se connaissent même pas ! Heureusement, le voyage leur permettra de se rapprocher. Chacun raconte son histoire, et l'on s'aperçoit vite que nul n'a été pris au hasard. Celui qui a fait la sélection, au fil des confidences, parait avoir fait preuve d'une lucidité... diabolique. Et d'une cruauté... raffinée!

Chef-d'oeuvre absolu de la littérature de science-fiction, Hypérion, le premier tome des Cantos d'Hypérion, est selon moi, la plus grande oeuvre de ce genre jamais écrite. Un roman parfait qui fait partie d'un cycle de 4 tomes. Le plus difficile pour moi en faisant cette critique est de lui trouver un défaut. Pour en citer un je pourrais dire qu'il manque un peu d'action pour un roman de science-fiction, mais cela on l'aura dans les prochaines parties.

Ce coup de génie de Dan Simmons, ce roman grandiose est imbattable dans le genre. Bien meilleur que les livres et les films Stars Wars, ce cycle de science-fiction fait preuve de beaucoup d'originalité. En fait c'est plus que ça. Comme Bram Stoker avec Dracula et les vampires, Simmons a rassemblé une foule de thèmes de la science-fiction en un seul roman. Le tout raconté avec une main de maître, une écriture plus qu'efficace et une originalité sans borne dans sa trame narrative. En effet, les protagonistes racontent chacun leur histoire qu'ils ont eue par le passé avec Hypérion mais d'une façon différente chacun. Du grand art à l'état pur. Une merveille ce roman.

Pour terminer, je dois dire que je ne suis pas le plus grand spécialiste de ce genre littéraire. C'est peut-être pour ça que j'ai tant apprécié ce roman. Comme les films Stars Wars, il ne s'adresse pas seulement aux amateurs inconditionnels du genre. C'est plus que ça Hypérion. Et comme le dit Stephen King, je suis de plus en plus impressionné par ce qu'écrit Dan Simmons. C'est un grand, il n'y a pas de doute.

1 commentaire:

  1. Les Cantos d'Hyperion, c'est peut-être ce qu'il a écrit de mieux.

    RépondreEffacer